De Evguéni Grichkovets - Traduction de Arnaud Le Glanic - Editions Les Solitaires intempestifs



©Mirjam Devriendt


Création du 18/11 au 29/11/2008  et reprise du 02/02 au 06/02/2010 au Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles) www.lestanneurs.be


Le texte


Un homme regarde une femme dans l’encadrement d’une fenêtre et, tout en grattant sa guitare, se met à «discourir» sur les fenêtres, les femmes et les questions qui en découlent. Un discours drôlement sérieux en fait, avec lequel Grichkovets nous emmène là où l’on n’aurait jamais pensé aller, dans un voyage quasi immobile mais qui avale les kilomètres et monte haut en altitude. Un voyage dont, comme tous les voyages, on ne revient jamais, puisqu’on en revient différent. Car au fil de la pensée de son personnage, Grichkovets allume les étoiles et enchaîne les interrogations. Il parle de tout et surtout du tout. Il parle de l’homme qui est dans la vie de cette femme, de l’homme (lui) qui n’y est pas, des aviateurs, des cosmonautes, de l’Amérique, du particulier dans le général, de l’Inde et du Kamasutra, des routes de son pays natal, des photos de notre enfance, de la ville, des hôtels et bien sûr des touristes dans les autobus… Bref, il fait le tour de l’hémisphère à la vitesse d’une rencontre dans un bar de nuit, d’un rêve, ou d’un voyage au centre de son crâne. Mis en scène par Xavier Lukomski, ce texte nous emporte, aux sons explosés et explosifs d’un clavier, d’une guitare, d’une basse, d’un violon et d’une batterie, vers des espaces et des temps très connus et inexplorés parce que très personnels. Il retourne le monde, comme on le ferait d’un gant, pour en sentir la douceur de la doublure. Planète, par des détours et des hasards qui n’en sont pas, nous emmène surtout au plus près de nous-mêmes, à la nécessité de la rencontre.

©Mirjam Devriendt




L'auteur


D’origine russe, Evguéni Grichkovets est à la fois auteur, metteur en scène et comédien. Né en 1967 à Kemerovo en Sibérie, il fait son service militaire dans la marine et entreprend des études de philologie russe à l'université de Kouzbass. Il y fonde le théâtre “Loge”, compagnie avec laquelle il monte plus de vingt créations collectives à partir d'improvisations.
En 1998, il crée et joue "Comment j'ai mangé du chien" qui remporte un grand succès à Moscou au Festival de théâtre international NET. En 1999, il présente également au NET sa nouvelle pièce "En même temps". Depuis le début de la saison 2000-2001, il monte ses pièces en résidence au Théâtre Ecole du drame moderne à Moscou où se joue également sa pièce "Notes d'un voyageur russe" dans une mise en scène de Jossif Reikhelgauz. La même année, il reçoit le prix russe " Antibooker ". En 2000 également, le jury du Masque d'Or lui attribue le prix de l'innovation et le jury des critiques, le prix pour la saison théâtrale. En janvier 2002, il crée "La Ville" au célèbre théâtre Studio Tabakov d'Oleg Tabakov à Moscou, et en décembre 2001 a lieu la première des Cuirassés dans le club branché moscovite Ogorod, un projet théâtral à nouveau bien loin de ce que l'on considère habituellement comme du théâtre en Russie.
Grichkovets a présenté ses spectacles dans toute l'Europe, notamment en Belgique, au Théâtre National, où il a été joué en décembre 2003 sa pièce "Comment j’ai mangé du chien" dans une traduction française d’Arnaud Le Glanic, acteur breton qui traduit en simultané sur le plateau.
"Planète" a été présentée au Festival d’Avignon en 2002.

©Mirjam Devriendt



Distribution :


avec Cédric Le Goulven, Bénédicte Chabot,
Lazara Rosell Albear, Mathieu Dumont
mise en scène : Xavier Lukomski
assistante : Isabelle Rey
scénographie : Renata Gorka et Fred Vaillant
lumière : Xavier Lauwers et Frédéric Gossiaux
son : Kasper Dumon
vidéo : Michèle Hubinon
coach musique : Matthieu Vandenabeele

 

 

 




Une création du Théâtre des 2 Eaux en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, réalisé avec l'aide du Ministère de la Communauté française - Service du théâtre.

 

 

 


^ Top

imprimer Print this page

Page précédente: La Forêt - Presse
Page suivante: Planète - Photos