De Chantal Myttenaere.


©Jean-Marc Bodson



Création : le 3 mai 2001 au Théâtre de L’L dans le cadre du premier Festival du Monologue « Enfin seul »


Une création faite dans l’urgence où j’ai pu approfondir un travail sur le son que nous avions déjà initié depuis les premiers spectacles.

 

Distribution :

 

Interprétation : Béatrice Didier, Karine Leclercq, Chantal Myttenaere
Accordéoniste : Estelle Lannoy
Mise en scène : Xavier Lukomski
Son : Marc Doutrepont
Lumières : Michel Delvigne
Production : Théâtre de l'L

Extrait du texte :


« Dies irae ! Dies ila ! Le monde est perdu !
Dies irae ! Dies ila !
Voici l’heure, voici l’heure où rien ne restera de toi
Ah, Véronique, nique, nique
Marie te brisera, les os, les bras
La mort viendra
Dies irae, die ila !
Tu t’égares, tu t’égares
Jamais tu ne reviendras
Ah tout est dit, tout est écrit
Tout est dit, tout est écrit !
Dies irae, dies ila !
Ah parole d’élastique
Ah la mer tu ne verras
Ah ni le fleuve, ni l’Afrique
Ah le train t’écrasera
Dies irae, dies ila !
Ah pauvre blondinette
La mort va te saisir
exprès, exprès,
La mort, la mort, la mort »


^ Top

imprimer Print this page